Quatre nouveaux groupes Plus d'infos ici
Le forum a revêtit son apparat d'été !

Partagez | .
 

 Inazuma Eleven: Le Phœnix [Prologue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arstan

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 09/11/2012

Feuille d'écrivain
Fiction en cours: Beyblade
Statut: Écrivain(e) en herbe
Points d'écriture:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Inazuma Eleven: Le Phœnix [Prologue]   Ven 9 Nov - 14:50
Prologue


Ce gamin était complètement cinglé.
Ça faisait plus d’une vingtaine de minutes qu’il encaissait tirs sur tirs, essayant tant bien que mal d’empêcher la ballon de finir dans ses filets, mais sans grande réussite malheureusement. La plupart de ses joueurs étaient trop crevés pour continuer, mais lui, ce goal, il tenait bon, se relevant sans cesse. Trois des joueurs adverses bondirent dans les airs, avant d’exécuter une Super-Technique appelée « Triangle de la Mort ». Plutôt ridicule comme nom, mais très efficace.
Le jeune adolescent, cheveux bruns, les yeux cachés par des lunettes de soleil d’un noir mat à montures rouges, un t-shirt bordeaux à manches orange, une veste noire, un pantalon large et des baskets, laissa apparaitre un petit sourire. Ce gamin qui servait de gardien de but allait se faire anéantir. Et il lui rappelait un de ses ami. La même obstination, la même rage de vaincre. Laissant tomber le sac de sport qu’il tenait dans la main, il courut vers le terrain, avant de bondir tout en poussant un cri de rage.
Son pied gauche cueillit la balle en plein vol, et alors que la ballon, transformé en véritable boulet de canon, tentait de continuer sa course vers les buts, le garçon accentua se pression sur la balle, qui au terme d’une lutte acharné, partit en sens inverse avec une telle force qu’elle siffla aux oreilles d’un adolescent avec une cape, des lunettes bizarres, et des dreadlocks. Puis, le ballon tapa la barre transversale avec une telle force que quand le ballon retomba sur le sol, la barre était marquée à l’endroit ou la balle l’avait frappée.
L’adolescent retomba en souplesse au sol, avant de remettre négligemment ses lunettes de soleil correctement.
-Oh non! J’y étais presque.
-Qui es-tu? Demanda le joueur à la cape.
-Quelqu’un. C’est pas très réglo ce que vous faites. J’ vais vous apprendre ce que c’est que le Football avec un grand F.




Et voila pour ce qui est du prologue de cette fanfic qui porte donc sur le fabuleux univers d'Inazuma Eleven.
Revenir en haut Aller en bas
Arstan

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 09/11/2012

Feuille d'écrivain
Fiction en cours: Beyblade
Statut: Écrivain(e) en herbe
Points d'écriture:
11/100  (11/100)

MessageSujet: Inazuma Eleven: Le Phœnix [Chapitre 1]   Ven 9 Nov - 20:28
Chapitre Un: Le joueur mystérieux.


-Toi? Tu es seul!
-Quelle perspicacité
, fit l’inconnu.
-J’ai l’impression que tu ne sais pas qui nous sommes, fit l’adolescent à la cape. Je suis Jude Sharp, capitaine de l’équipe de la Royal Académie.
-Seth. Joueur de football à mes heures perdues.
-Attendez
, s’exclama l’arbitre. Vous n’avez…
-Ce n’est pas grave
, fit Jude. Je suis curieux de voir de quoi il est capable.
-Allez, je suis généreux, je vous laisse la balle
, déclara Seth en lançant le ballon dans les pieds de Jude. Surement la dernière fois que tu y touche, ajouta-t-il plus bas. Eh le gardien, comment tu t’appelle?
-Mark Evans.
-Hé bien, Mark Evans, fais ton job.

Soudain, un autre adolescent arriva aux côtés de Seth, portant la tenue des joueurs de l’équipe du collège Raimon, et Seth reconnut facilement Axel Blaze, un joueur très connu pour avoir été en finale du Football Frontier de l’an dernier. Et aussi pour avoir mystérieusement disparu du monde du football amateur lors de cette même finale.
-Axel Blaze…reste derrière, j’ peux le faire seul.
-Hors de question.
-C’est toi qui voit.

Les joueurs de la Royal Académie recommencèrent la partie, mais alors que l’un d’eux faisait une passe, Seth intercepta le ballon, avant de jongler quelques instants avec. Puis il partit vers les cages adverses, mais lorsque Samford et Bloom tentèrent de le stopper, il exécuta avec brio une roulette, laissant les deux joueurs de la Royal Académie sans voix. Seth dribbla assez facilement un troisième joueur, avant de faire une passe à Axel, qui tira, mais la balle fut arrêtée par le gardien des Royal, Joseph King. Ce dernier relança la balle dans les pieds de Jude, qui la passa à un de ses joueurs, mais alors qu’ils faisaient un nouveau Triangle de la Mort, Mark utilisa une Super-Technique totalement inconnue de Seth, et une énorme main dorée récupéra le ballon, avant que Mark ne l’attrape. Puis ce dernier la lança à Axel, et l’ex-attaquant de Kirkwood utilisa sa Super-Technique de la Tornade de Feu pour marquer, mais au dernier moment, Seth bondit et donna encore plus de puissance dans la balle, alors qu’il faisait une retournée acrobatique tout en s’exclamant:
-Colère Orageuse!
La balle fut parcourue à la fois par de violents éclairs et par des flammes, puis partit avec encore plus de vitesse, et finit au fond des filets. Seth retomba sur ses pieds, avant de se relever. Puis comme à son habitude, il remit ses lunettes de soleil en place, car elles avaient glissées au bout de son nez.
-Eh bien, il ne nous reste plus que dix-neuf buts à mettre.
Cependant, et ce à la surprise de tous, l’équipe de la Royal Académie préféra déclarer forfait, et ils repartirent comme ils étaient venus.
Mais alors que le joueurs remontaient dans leur bus, Derek Swing s’approcha de Jude, avant de jeter un coup d‘œil vers le terrain.
-Tu as vu qui c’est?
-Oh oui
, répondit Jude. Je sens que cette année, le Football Frontier va être très intéressant.
*
-Alors, tu veux bien rejoindre l’équipe? Demanda Mark.
L’entrée de Seth dans l’équipe était le dernier espoir des joueurs du collège Raimon, car Axel venait de refuser d’entrer dans l’équipe.
-Pourquoi pas. Tu es doué, et j’aime bien ta Super-Technique. Qui plus est…votre équipe aura besoin de bons joueurs si vous voulez faire le Football Frontier. Sans vouloir me surestimer.
-Ouais
! Approuva Mark. Donc, tu es d’accord?
-Oui.

Puis les autres joueurs s’extasièrent devant Seth, notamment sur le fait qu’il avait réussi à « intercepter » le tir d’Axel, avant d’utiliser la Colère Orageuse pour lui donner encore plus de puissance. Ainsi que sur l’exploit qu’il avait réalisé en arrêtant le tir de la Royal Académie, et qu’il avait été à deux doigts de marquer un but grâce à ce même tir.
-Comment tu as fait? Demanda Nathan avec intérêt.
-Oh, sûrement un coup de chance, répondit Seth.
Seth regarda les joueurs de l’équipe, avant d’afficher un petit sourire gêné, tout en se grattant le sommet du crâne.
-Et ta Super-Technique…elle est trop puissante! Renchérit Tod. Ou tu l’as apprise?
-Je voyage beaucoup. Ma mère est diplomate, donc…
-Tu pourrais nous l’apprendre
? Fit Steve.
-Oh, je ne sais pas… j’ai mis plusieurs années à l’apprendre, et ça ma demandé énormément d‘efforts. Le temps que vous réussissiez, vous serez assez vieux pour jouer chez les adultes.
-Oh…en tout cas, avec toi, on a plus besoin d’Axel
, souffla Jack.
-Wallside, je serais vraiment surpris si on ne le revoyait plus dans les parages.
*
Seth était au terrain de foot près de la rivière. Une dizaine de ballons étaient posés en ligne face à lui, et l’adolescent s’approcha du premier, prit trois pas d’élan, avant de tirer. Le ballon finit dans la lucarne, tout comme le second, le troisième, et tous les autres. Puis Seth partit les remettre en place, et alors qu’il s’apprêtait à tirer, il entendit derrière-lui:
-Franchement Seth, tu me fais pitié à t’entrainer tout seul.
Seth se retourna et vit un adolescent blonds aux yeux marrons, avec une veste en cuir, un jean troué, des chaussures montantes, et un cure-dent dans la bouche.
-Vic? Mais…qu’est-ce que tu fais là?
-Je suis venu surveiller mon frère.

Puis Seth attrapa Victor dans ses bras, avant de le soulever. Victor n’était pas réellement le frère de Seth, mais plutôt son demi-frère, car il avait été adopté quelques mois après sa naissance par les parents de Seth, car les parents du blond avaient disparus dans des circonstances mystérieuses.
-Alors, comment tu vas?
-La forme. Et toi?
-On peut dire que ça va bien
, répondit Seth.
-Dis, tu n’as jamais appris à rester à ta place? Demanda Victor. On ne parle plus que de ton petit exploit ici.
-Ouais, bon. C’est vrai, j’ai fait une bourde. Mais ces types bafouaient toutes les règles du football.
-Oui, et le monde entier sait à quel point toi et les règles, c’est comme les doigts d’une main. Rassure-moi, tu ne leur a pas juré que tu allais les atomiser. Ou que tu allais leur faire un onze contre un? Et leur exploser la tête? Ou que…
-Rah, tu me gonfle
, s’exclama Seth.
-Allez, c’est pas tout, mais voyons ce que tu sais faire quand il y a un véritable gardien dans les buts, fit Vic en sortant des gants d‘un poche de sa veste.
-Oh, ne t’en fait pas, j’ai pas perdu la main, ricana Seth.
Puis, Seth posa le ballon à terre, prit deux pas d’élan, et tira. La balle fut interceptée par Victor, qui la renvoya à Seth. Chacun des tirs de Seth était bloqué par Victor, et au bout d’un moment, Seth souffla:
-Eh ben la Muraille, tu mérite vraiment ton surnom.
-Allez, tu peut faire mieux que ça. Je commence à peine à chauffer mes gants.
-Ok…tu veux du lourd? Tu vas en avoir.

Puis Seth commença à jongler avec le ballon, avant de l’envoyer en l’air, et de l’y suivre.
-C’est parti. Dynamo!
Seth tapa plusieurs fois des coups rapides dans la balle, qui commença à crépiter, avant de mettre un grand coup de talon dedans. Le ballon tapa le sol en provoquant des éclairs, avant de retourner dans les pieds de Seth, qui tira un véritable missile. Missile qui siffla aux oreilles de Victor tout en lui faisant dresser les cheveux, avant de finir au fond du filet. Puis l’adolescent buteur retomba au sol, à genoux, et se remit sur ses pieds.
-Voila, fit Vic en se recoiffant tant bien que mal. Là, je te reconnais.
Puis, les deux frères continuèrent l’entrainement, sans se rendre compte qu’ils étaient observés par une silhouette stationnée en haut du pont. Silhouette qui quand elle se retourna, révéla le visage satisfait d’Axel Blaze.
*
Seth esquiva facilement Nathan, avant de dribbler Jack. Puis il tira, et Mark fit un arrêt in-extremis. Cependant, la balle fut renvoyée vers Seth, qui en profita pour utiliser sa Colère Orageuse. Et la balle finit dans les mains du gardien, qui finit au fond des filets.
-Ah, ah, ah, trop fort, s’exclama Mark en se relevant. Ta technique est phénoménale.
-Oh, c’est surtout la…mise en conditions. Tu frappe la transversale une ou deux fois, ce qui permet à ton tir final d’être plus puissant. Mais bon, faut avoir un certain talent pour les reprises de volée pour y arriver.
-Comment tu sais tout ça
? Demanda Tod.
-Je m’intéresse de très près au football, fit Seth.
Cependant, la réponse était trop évasive pour être vraie. Mark et les autres étaient bien conscients que leur nouveau joueur leur cachait des choses. Beaucoup de choses même, comme par exemple pourquoi le numéro quarante-trois sur son maillot, comment il en savait autant sur le football, d’où lui venait sa technique…et même son nom de famille. Mark avait fait des recherches sur internet, et le seul Seth correspondant à son ami qu’il avait trouvé était un jeune homme de dix-neuf ans vivant dans le nord du Japon. Et qui ne lui ressemblait pas du tout.
L’entrainement continua tranquillement, jusqu’à ce que Kevin Dragonfly, l’un des attaquants de l’équipe, arrive à développer sa propre Super-Technique, qu’ils baptisèrent le Choc du Dragon.
-Hé, pas mal Kevin, le félicita Seth.
-Oh, euh…merci.
-Bah, j’ai connu bien pire
, fit la voix teintée d’ironie de Victor.
Les joueurs de Raimon se retournèrent, et firent face au nouvel arrivant.
-Qui t’es? Demanda Sam.
-Les amis, je vous présente Victor Straford, fit Seth. Un vieil ami à moi.
-Straford
? Répéta Tod. Comme le Victor Straford? Le gardien des Météors?
-Ah, ma couverture est démasquée. En effet, je suis bien le gardien de but de l‘équipe des Météors.
-L’équipe des Météors
? Fit Mark.
Le nom lui disait vaguement quelque chose, mais il ne savait plus quoi exactement.
-Ouah, vous êtes l’un des meilleurs gardiens de but de toute l’Amérique. Mais qu’est-ce que vous faites ici?
-J’ai entendu parler d’un gardien capable de maitriser la Main Céleste. Je venais voir si c’était vrai.
-Oh, bien sûr
, dit Mark. C’est moi.
-Alors je pense que je vais suivre ton parcours de très près. Et je vais te promettre une chose. Un jour, je maitriserais moi aussi la Super-Technique de la Main Céleste, et ce jour-là, on se fera un petit duel gardien contre gardien.
-Pas de problème
, s’exclama Mark. Je vous promet de travailler tellement dur qu’au final, je serais meilleur que vous.
-Parfait. J’aime cet état d’esprit. Allez, c’est pas tout ça, mais j’ai un tas de choses à faire et très peu de temps devant moi. À un de ces quatre!

Puis il partit, et alors que les joueurs du collège Raimon commentaient leur entrevue avec le célèbre gardien, Axel Blaze arriva au même instant. Il se campa devant les joueurs, et dit en ouvrant les yeux:
-Dis-moi Mark, est-ce que je peux…jouer dans l’équipe?
Évidemment, Mark accepta, quand à la surprise de tous, Axel lança:
-Seth, je peux te parler? En privé.
-Ouais, d’accord.

Les deux joueurs s’écartèrent, et une fois à bonne distance des autres, Axel dit:
-Je sais qui tu es. Tu es le capitaine de l’équipe des Météors, le célèbre Seth Storm.




Et voila la fin du chapitre 1! Maintenant, c'est à vous!
Revenir en haut Aller en bas
 

Inazuma Eleven: Le Phœnix [Prologue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inazuma Eleven: La Série Abrégée
» Inazuma Eleven
» Quel personnage a été (ou serait) selon vous le meilleur leader des Legendaires ?
» [Chikara] Tokri Utak
» aide pour créer un sticker mural forme complexe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serv-Fictions :: Fanfictions :: Mangas :: Inazuma Eleven-